Newsletter

Calendrier

novembre 2018
L M M J V S D
« Avr    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Let’s twist again.

1950

Je crois que ça n’aura échappé à personne, je voue une passion pour les jupes et robes en tout genre. D’ailleurs, depuis quelques semaines, je me suis sérieusement penchée sur les robes vintage… les robes des années 50…

Let’s twist again.

Plusieurs modèles m’ont tapé dans l’oeil, comme celui-ci ou encore celui-ci. Et après quelques recherches sur le net, il s’avère que la patron Simplicity 2444 est parfait pour débuter. Ca ne pouvait pas mieux tomber, cette pochette prenait la poussière depuis quelques années dans ma bibliothèque.

J’ai commencé par faire une toile du buste (je sais, ça ne vous étonne plus). Bien m’en a pris en tout cas. Je m’étais basée sur les mensurations inscrites directement sur le patron. Emballée et pressée de voir le résultat, les machines ont carburé à plein gaz.

Sauf qu’après essayage (pratiquement à la fin, c’est plus sympa), c’est la grosse déception. Il faut tout simplement arrêter de respirer si je veux rentrer dedans. Je rechigne un peu à faire la taille au dessus. Bouuuuh !! Pas très bon pour l’image de moi-même.  😥

Il faut se rendre à l’évidence, plus le choix, on recommence tout. Et là, je m’aperçois que les indications de taille sont différentes entre le patron et la pochette. Ouf ! Il faut effectivement la taille au-dessus, mais rien à voir avec mon poids, juste une erreur de report entre les mesures, la taille anglaise et la taille française.  😀 La toile n’est pas perdue, j’ai déjà ma petite idée pour porter cet essai, mais je vous en parlerai un autre jour.

Revenons à la robe ! Pour l’occasion, j’ai passé commande aux Coupons de St-Pierre d’un très beau coton marine à pois blancs. A peine reçu, il était lavé, séché et repassé (ses petits copains aussi… 😳 ). Le lendemain, tout mon fatras était sorti et j’ai attaqué les choses sérieuses. Version manches courtes et poches prises dans les coutures.

Aucune modification du patron. Ha si, une toute petite… obligée d’ajuster la partie haute du dos au niveau du zip qui avait tendance à former un petit « bec ». Autant dire, rien du tout.

1950_11950_2
1950_41950_3
1950_5
Tissus : Coupons de St-Pierre – Zip : Myrtille – Patron : Simplicity 2444
1950_8

Est venu ensuite la question d’un jupon ou non. La robe semble assez « plate » sans.  Mamie et son jupon ont été d’une aide précieuse.

Finalement, le mien est en taffetas (pas de tulle, ça gratte trop) et donc simplifié. Je compte tout de même en refaire un en coton ou sorte de voilage pour plus de souplesse.

1950_jupon
Tissus et élastique : Myrtille – Patron : d’après le jupon de Mamie

Il faut savoir que j’ai bouclé la robe et le jupon en moins de 4 jours pour pouvoir la porter à l’anniversaire de ma maman ce week-end. Il me manquait pourtant 2 accessoires indispensables : une ceinture et un petit gilet. Ceinture trouvée 6 heures avant mon départ et gilet déniché par hasard le samedi matin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vous le dis ou pas ?? J’adoreeeeeeeeeeeeeeeee ma robe ! Je pense que cette forme me convient particulièrement bien… non ??

Je vais poursuivre mes investigations concernant la couture vintage.  😀

Je n’en rajoute pas plus, j’ai été suffisamment bavarde.

Bonne soirée à toutes et tous.

Haute-Couture.

dior0

Hooooo ! Encore une jupe, comme c’est étrange. Parfois, je me dis que je suis monomaniaque… A moins que ça ne soit de me lancer dans la couture d’un pantalon qui me fasse peur… Ou tout simplement parce que je préfère porter jupes et robes… Il va falloir que j’en parle à mon psy tiens !

Donc, une nouvelle jupe a regagné mon armoire. Une jupe avec le même tissu que celle-ci. Une jupe parfaite pour le bureau. Une jupe pour le thème du mois de février sur T&N :

Haute-Couture.

Il s’agit d’un modèle d’inspiration Dior, la jupe fourreau longueur genou de 1954. Je regrette amèrement de ne pas avoir acheté plus de ce lainage, la petite veste coordonnée aurait été géniale. La doublure est en taffetas gris.

Peu de modifications sur ce modèle :

  • Suppression de la bande pour la ceinture (pas assez de tissu).
  • Réajustement du patron (taille 40) au niveau des hanches (taille 38).
  • Rétrécissement des côtés pour une forme plus fourreau (mais je trouve que ce n’est pas suffisant encore alors que j’ai supprimé 8 cm en largeur au niveau du bas).
  • Je n’ai pas suivi les instructions pour la bande frangée du bas et il y a 3 épaisseurs de tissu.

dior1dior2
dior3dior4
Lainage : Stop tissu – Doublure : Toto au poids – Zip : Myrtille  – Patron Burda Classic  HS 41H modèle 2C

Côté Finance, il faut compter 1.50 €uros de tissus et moins d’1 €uro pour le zip. J’adore l’idée d’avoir une jupe d’inspiration Dior pour un si petit prix.  😀

Je vous laisse avec un titre à nouveau tiré de ma It Playlist, Glory Box de Portishead.

Smile !! Life is beautiful.