Newsletter

Calendrier

novembre 2018
L M M J V S D
« Avr    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Dans la douleur !

bisb

Aujourd’hui, je vais ultra, méga, hyper bavarde. Qui a dit comme d’hab ??!? Hep, toi là-bas, je t’ai repéré. Attention, je t’ai à l’œil !

Bon, je disais que j’allais être bavarde… parce qu’il y en a des choses à dire ! J’ai craqué comme bon nombre sur la Back is Back de V. Pouzet. Le modèle est tout simplement superbe, ultra féminin et un brin sexy. En revanche, le patron est très décevant.

Quant à la première version, j’en aurai pleuré. J’ai réussi à la brûler (la faire fondre même) alors qu’il ne me restait qu’une toute dernière ligne de couture.  😥

Oui, je peux l’affirmer cette  B.is.B (prononcé BiizeBi) s’est faite :

Dans la douleur !

Une fois le patron imprimé, il faut se rendre à l’évidence, il y a un problème important aux niveaux des pinces poitrine lorsque vous ne possédez pas la silhouette de Jane Birkin. Ok, on ne va pas se laisser abattre pour si peu. Vous retouchez le patron.

bisb2

Là, vous retrouvez le sourire et attaquez la couture à proprement parler.

Viens ensuite la pose du biais et ça se complique à nouveau. Je suis sûre que vous êtes comme moi et apportez beaucoup de soin aux finitions.

Autant vous prévenir, la proposition de pose du biais ne me plaisait absolument pas dans le dos. En effet, il est indiqué de coudre le biais encolure et des demi-dos dans la continuité. Puis de coudre les demi-dos ensembles. Dans la première version, c’est ce que j’ai fait. Le résultat était ni fait, ni à faire. Pour la seconde, il m’aura fallu ruser pour obtenir un joli fini.

Passons aux emmanchures. Houlà, ça baille de partout. Bon, là vous vous dites que j’exagère. C’est surement dû à la dentelle qui s’est distendue à force de manipulation.

ET BIEN NON ! J’avais prévu le coup et donc, tous les bords ont été thermocollés. Il a fallu d’ailleurs que j’ôte délicatement la vlieseline pour résorber ce problème. Il est possible que la modification des pinces soient, en partie, responsable… mais pas que ! Ce problème de patronnage, étudié pour les sylphides, en est la cause principale.

bisb1

Ok, vous pensez toucher au but. Un large sourire se dessine sur votre visage en imaginant la porter pour votre prochaine sortie en amoureux.

Pas si vite… il y a un nouveau problème. 😡  Les pinces poitrine, non contentes de ne pas être adaptées à votre morphologie, sont également bien trop hautes. Fuck de bique alors ! Pourtant, vous n’avez pas (encore) les seins qui tombent à ce point ??!?

A y regarder de plus près sur le net, je m’aperçois que c’est un défaut récurrent sur pratiquement toutes les B.is.B aperçues. Franchement, c’est la grosse déception.

Pour conclure, si comme moi, vous souhaitez vous acharner lancer avec ce modèle, je vous le déconseille sans avoir pris la peine de faire de nombreuses modifications.

Allez, pour finir sur une bonne note, il est portable et a même eu son petit effet hier soir pour ma sortie dîner/ciné. Il faut juste adopter le minimizer (oubliez le push-up) et l’associer à un slim bien moulant (blanc t’en qu’à faire).  😉

bisb3
bisb4
bisb5

Petites perles en métal (d’après une idée aperçue chez Hariti, qui l’a, elle-même, vue chez une marque). Avec le poids, elles permettent de tirer un peu sur la tunique.

bisb6bisb7
bisb8bisb9

J’aurais dû refaire une photo avec le minimizer, le rendu est plus joli !

bisb10
 Tissus : Myrtille – Biais : Myrtille – Patron : Back is Back de V. Pouzet

J’ai du perdre un bon nombre de lectrices en route, donc merci à celles qui ont été jusqu’au bout de mon blabla !  🙂

Je vous laisse avec de la zik, Alex Hepburn – Under.